EuropaCity : une annulation opportune du projet

representation-artistique-d-un-depliant-presentant-le-projet-d-europacity-le-27-septembre-2017-a-gonesse_5951930.jpg

EuropaCity : une annulation opportune du projet

Le tribunal administratif de Cergy Pontoise a annulé, mardi 6 mars, l'arrêté créant la zone d’aménagement du « Triangle de Gonesse » devant accueillir EuropaCity, un méga-complexe commercial et de loisirs de 80 ha. Une décision saluée par le président Bruno Beschizza et l’ensemble des maires de Paris Terres d’Envol.

En effet, dès 2016, les élus avaient alerté les pouvoirs publics sur les conséquences négatives du projet à la fois pour l’environnement et pour les emplois existants dans les commerces du territoire. Un courrier en ce sens avait, à nouveau, été adressé au premier Ministre, le 20 février dernier.

La décision de justice rejoint la position des élus. Le tribunal administratif souligne que l'étude d'impact présentée lors de l'enquête publique sur la création de cette ZAC en 2016 est insuffisante. Les conséquences potentielles sur l’environnement, en particulier la production de CO2 due à l’afflux massif de touristes, n’ont pas été suffisamment prises en compte par les commanditaires. En effet, EuropaCity, porté par le groupe Auchan et le conglomérat chinois Wanda prévoit d'accueillir jusqu’à 31 millions de visiteurs par an au sein de 500 commerces et des équipements de loisirs.

Nous pouvons ajouter que ce projet a un impact direct sur les emplois et la circulation automobile. Des études faites par des bureaux d’études indépendants, montrent que malgré la prévision de 11 800 emplois directs générés, il s’avère que pour chaque emploi créé, ce projet en détruirait presque autant sur notre territoire. De même, le projet néglige complétement les conséquences d’un tel afflux de visiteurs sur des infrastructures notamment routières déjà aujourd’hui en voie de sursaturation.

L’annulation du tribunal administratif marque certes un coup d’arrêt pour EuropaCity.

Elle doit cependant constituer une opportunité de réexaminer de manière constructive le projet avec les promoteurs et les différentes parties prenantes, en tenant compte de l'ensemble des problèmes environnementaux, économiques et de mobilité qu'il peut susciter sur notre territoire.

Telle est la demande formulée par le président de Paris Terres d’Envol, Bruno Beschizza, et l’ensemble des élus du territoire.

Pour aller plus loin :

Communiqué de presse – 7 mars 2018

Lettre au premier Ministre – 20 février 2018

Adoption par le Conseil de Territoire du Cahier d'acteur et des contributions de Paris Terres d'Envol dans le cadre du débat public relatif au projet Europacity - 20 juin 2016

Cahier d’acteur EuropaCity – Juin 2016